Salle Pleyel

Communication

Preuve de concept – campagne de publicité pour des forfaits thématiques de concerts.

Étant un passionné de musique et constatant, avec regret, que la salle Pleyel ne faisait pas de communication outdoor, j’ai décidé de m’essayer à créer une campagne d’affichage pour leurs séries de concerts. Pour chaque thème choisi, j’ai choisi deux images que j’ai combinées en créant des rythmes verticaux. Chaque photo utilisée est un détail de l’architecture art déco du bâtiment de la Salle Pleyel. J’ai aussi associé à chaque thème un symbole musical qui lui corresponde selon mon interprétation.

Ainsi, pour la série sur l’Orchestre de Paris, j’ai choisi la clef de sol car c’est, de mon point de vue, le symbole le plus universel de la musique. Un orchestre étant la réunion d’un nombre important d’instruments de toute sorte, c’était pour moi le meilleur choix. Les images sont des rangées de sièges car c’est dans une telle salle qu’un orchestre joue.

Pour la série sur Beethoven, j’ai choisi une clef de ut, représentant à mon sens mieux l’époque baroque, avec ses nuances d’aigü et de grave, ses envolées. J’ai aussi choisi des images volontairement froides, en contraste avec l’image que l’on peut se faire du baroque, car j’ai voulu que l’on ne voit que le rythme et les arrondis sans se laisser distraire par des fioritures.

Pour la série sur le Jazz & Pop, j’ai choisi un dièse, car ces deux styles s’appuient énormément sur les demi-tons pour créer plus de nuance dans les tons et les harmonies. J’ai choisi pour fond des images très rythmées , représentant bien à mon sens les cycles dont ces styles sont issus, plus stricts que la musique classique .

Pour la série sur la Musique russe, j’ai choisi un bécarre, car c’est le symbole musical qui se rapproche le plus d’une lettre cyrillique. J’ai choisi ces photos à la fois froides et chaudes pour rappeler la Russie et les magnifiques salles de concerts classiques qu’elle abrite.

Pour la série sur l’Art de la voix, j’ai choisi un silence car une belle voix ne peux s’exprimer qu’après une respiration. Les photos sont très ouvertes sur la salle, car une belle voix remplit extraordinairement bien une pleine salle de concert.

Enfin pour la série sur la Musique contemporaine, j’ai choisi une croche car c’est un style de musique qui est le plus souvent très rythmé et rapide, j’ai donc choisi un symbole de rapidité. Les photos sont très strictes en verticales pour accentuer le rythme rapide et saccadé qu’on prête souvent à la musique contemporaine.